Ces ressources qui peuvent vous aider en cas de difficultés financières

Ces ressources qui peuvent vous aider en cas de difficultés financières



Il y'a un peu plus de deux ans, l'entreprise pour laquelle je travaillais déposait le bilan.
Je venais d'être maman, c'est donc tout naturellement que je me suis tournée vers ce qu'on appelle un CSP (contrat de sécurisation professionnelle).

*Le CSP est un contrat destiné aux salarié.es licencié.es pour motif économique.

Celles qui sont déjà passées par là savent combien la procédure peut être longue dans ce cas.
Mais  Dieu merci, ce ne fût pas mon cas.

Soit c'est moi qui suis d'une patiente et d'un optimisme sans faille, soit j'ai eu beaucoup de chance.

Dans tous les cas j'avais décidé de rester focus sur les solutions, sur l'essentiel, sur le positif. Et de ne laisser aucune place aux plaintes, d'ailleurs je ne voyais pas de raisons de me plaindre, je ne me sentais pas à plaindre.

Financièrement j'avais pris mes dispositions et tout ne pouvait qu'aller pour le mieux. 
Ce fût le cas!

Dans un premier temps, j'ai tout fait pour être à jour administrativement, dès qu'il y avait de l'administratif à gérer, je le gérais sur le champs sans laisser traîner.

Ce qui fait que par exemple, mes frais d'hospitalisation à la maternité avaient été pris en charge dans les temps et j'avais touché ma prime de naissance (paje) ainsi que celle de la mutuelle d'entreprise (qu'il faut demander pour la recevoir). Cela fait partie de ce qui nous a aidé à tenir en attendant que les choses se mettent en place.

J'ai été sous CSP pendant un an, avant de basculer en ARE (allocations d'aide au retour d'emploi/allocations chômage).

Pour la petite histoire, je venais d'être maman, malgré nos relances, nous n'avions pas de place en crèche, d'ailleurs on a dû relancer pendant un an avant d'en avoir une. Et cela, même en s'y étant préparés à l'avance.

On en a tout simplement profité de ce temps passé avec bébé à la maison pour la voir grandir et juste être là pour elle. On n'a raté aucun moment et ça c'est juste précieux. J'ai également profité de cette coupure pour faire un bilan de compétences (un point sur plusieurs mois), avoir mon code et commencer la conduite. J'ai pris du temps pour moi, j'ai investi en moi, j'ai assisté à des ateliers, bref j'ai touché un peu à une bonne partie de ce qui me faisait plaisir... Et je me suis reposée.

 Mais ce n'est pas le sujet du jour.

En cette période de confinement, je sais que beaucoup d'entre vous essaye de s'adapter/réadapter pour s'en sortir financièrement. Et même hors confinement, je sais que c'est le cas de certaines.


Alors voici comment nous avons fait/faisons pour  nous en sortir dans ces moments là :

👉🏾 Nous avons la foi, nous sommes certains qu'on va s'en sortir. Nous n'avons aucun doute dessus, nous faisons ce qui est en notre capacité et surtout nous communiquons dessus entre nous (couple). Nous nous écoutons et trouvons des solutions ensemble.

👉🏾 Nous en parlons à nos proches (vous n'avez pas idée d'où peut venir votre salut, j'en profite au passage pour remercier celles et ceux qui ont été là pour nous, ils/elles se reconnaîtront).

👉🏾 Nous acceptons de nous faire aider, de recevoir. C'est toujours plus facile de donner plutôt que de recevoir mais l'un ne va pas sans l'autre.

👉🏾 Nous en parlons également à toutes entités/personnes qui pourraient être impactés tout autant que nous (la banque, le proprio,distributeur énergie...).

Et nous trouvons (si possible) des solutions ensemble. Je me souviens avoir eu un report d'une mensualité (loyer) et le paiement de celui-ci sur plusieurs mois. Ou encore un report de la date de paiement de loyer habituel. Et pour la banque la mise en place du paiement différé en fin de mois.

Attention cela demande en retour de respecter vos engagements. Le but n'est pas que la situation empire mais qu'elle aide PROVISOIREMENT (ayez en conscience avant de prendre vos décisions). 

👉🏾 Nous faisons le point sur les entrées et sorties d'argent, en consultant le compte régulièrement (sans que cela ne devienne une obsession), juste histoire d'avoir une idée de nos revenus.

👉🏾 Nous prioritisons (par exemple les charges mensuelles et la bouffe sont nos priorités).

👉🏾 Nous annulons toutes les charges/abonnements inutiles. Qui ne nous sont pas vitaux (exemple ces applications qu'on n'utilise que tous les 6 mois et pourtant qu'on paye tous les mois).

👉🏾 Dans le même registre que plus haut, nous nous séparons de ce qui ne sert plus, en le vendant.

👉🏾 Nous disons NON à certaines propositions, quand ce n'est pas possible. Et/ou si nous pouvons nous proposons des alternatives.

Et pour finir...

Nous faisons preuve d'adaptabilité et de créativité quotidiennement. C'est l'occasion de revoir notre mode de vie et d'aller à l'essentiel, au plus simple.

Voilà j'espère que vous y trouverez votre compte.