La lune, les saisons, les femmes et leurs cycles

La lune, les saisons, les femmes et leurs cycles



oeuvre de Nadine Mbaka (@greunadine sur instagram)

Rédiger cet article est quelque chose qui me tient vraiment à cœur, dans le sens où plus le temps passe et plus je prends conscience que tout est connecté. Que nous sommes connecté(e)s les un(e)s aux autres, à la nature, à la terre, aux éléments et plus encore en tant que FEMMES.

En tant que FEMMES nous sommes plus réceptives, plus sensibles à cette connexion.

Et plus encore quand il s'agit de la lune. 

La lune est plus connue pour son influence sur les marées, le sommeil, les naissances... mais ce qu'il faut savoir, c'est qu'elle a également une influence sur notre rythme (menstruations, états d'esprits (mood), changements d'humeur, changement d'énergies...) et ce depuis toujours...

Dans le passé, les femmes l'avaient bien compris puisqu'elles se servaient de la lune comme boussole, comme point de repère pour suivre leur cycle menstruel: la lune rythmait leur cycle. D'ailleurs le cycle menstruel des femmes est de manière générale (car bien évidemment chaque femme est différente, là où certaine ont des cycles de 28 jours, d'autres peuvent avoir des cycles plus longs/plus courts voir même pas de cycle du tout*) le même que celui de la lune: il dure 28 jours

*à l'exemple de celles qui sont sous contraceptifs hormonal ou encore ménopausées (mais même pour elles, la lune peut servir de repère dans l'exploration de leur côté cyclique).


Dans la tradition Amérindienne par exemple, la période des règles étaient appelée "temps de lunes". C'était une période durant laquelle les femmes réglées (elles réglaient généralement toutes au même moment) se retiraient dans une Moon lodge pour se reposer, se retrouver entre femmes, prendre soin d'elles, faire le plein d'énergie. 

Cette phase durant laquelle les femmes avaient leurs lunes (règles**) était sacrée et respectée par la tribu. Les femmes étaient considérées comme puissantes du fait qu'elles étaient encore plus connectée à leur intuition et à la nature. Et leurs menstruations étaient considérées comme sacrées

Les femmes avaient conscience de leur côté divin et se transmettaient ce savoir de générations en générations. Ce qui fait que dès le plus jeune âge, les filles avaient ainsi une meilleure conception de leurs corps et de leurs menstruations. Elles avaient conscience que leurs règles étaient sacrées et non pas sales, dégoûtantes, dérangeantes. 

**
Avoir ses règles: avoir ses lunes; 
Période menstruelle: temps de lunes; 
Menstruations: sang de lune.


Le sang menstruel était même utilisé dans les rites initiatiques ou encore pour fertiliser les sols. Moi ce n'est que dernièrement que j'ai appris que le sang menstruel n'a rien à voir avec le sang qui circule dans le reste du corps, il est riche en cellules souches qui se multiplient beaucoup plus vite que les autres cellules souches ( celles du cordon ombilical et de la moelle osseuse).


Je fais partie de ces femmes qui ressentent de plus en plus le besoin, l'envie de se reconnecter à leur nature profonde.

Je ressens ce besoin de renouer avec mon cycle. D'ailleurs plus les années passent et plus mon regard sur lui change. Il y'a des schémas que se défont, des choses qui se déconstruisent pour mieux se construire.

J'ai un regard plus bienveillant envers mon cycle et tout ce qui le constitue. 

 Être attentive à mon cycle m'aide énormément et aiguise par la même occasion mon intuition.

Comme je le disais au début de l'article, de par notre cycle, nous sommes connectées à la lune. Nous sommes continuellement traversées par les énergies lunaires et ce même même quand nous ne sommes plus réglées.


La lune, les femmes et leurs cycles

J'ai appris que le cycle menstruel des femmes comporte 4 phases (et non 2 comme on nous l'apprend en cours de svt).

4 phases comme les 4 phases de la lune auxquelles sont associés des archétypes (entre parenthèses)

🌓 lune croissante (la vierge),
🌕 pleine lune (la mère),
🌗 lune décroissante (l'enchanteresse),
🌑 nouvelle lune (la sorcière).

Nous sommes ainsi donc des êtres cycliques et non pas linéaires.
Lunatiques, connectées à la lune, changeantes et en constante mutation comme celle-ci.


Lune blanche, lune rouge
Autrefois, les femmes, du fait qu'elles vivaient à la lumière naturelle (soleil, lune), 
elles avaient leurs règles à la nouvelle lune et ovulaient au moment de la pleine lune.
C'est ce qu'on appelle "un cycle en lune blanche".

Aujourd'hui, avec la lumière artificielle , il peut arriver que ce ne soit plus le cas pour certaines. 
Et qu'elles aient leurs règles à la pleine lune.
C'est ce qu'on appelle "un cycle en lune rouge". 
(Cas qui était très rare autrefois et donc considéré comme maléfique)

Il peut arriver que des femmes dans leur vie alternent entre un cycle en lune blanche et un cycle en lune rouge.

Schéma extrait du livre "La lune rouge" de Miranda Gray

Les saisons, les femmes et leurs cycles

Les 4 phases du cycle menstruel des femmes suit également 4 saisons (intérieures), les mêmes que les saisons de l'année sauf que celles-ci sont vécues mensuellement par les femmes:

l'hiver (phase des règles), 
le printemps (phase pré-ovulatoire),
l'été (phase ovulatoire), 
l'automne (phase prémenstruelle).


4 saisons que l'on vit chaque mois de l'intérieur, à l'intérieur de nous.

Des phases d'ouverture et de fermeture (repli sur soi) au monde à l'extérieur de nous.

Je reviendrai peut-être de manière plus poussé sur ces 4 saisons dans un autre article mais en attendant il y'a le site (ellensens) qui aide à se reconnecter à son cycle menstruel et qui est très bien détaillé, je trouve. 

J'en ai également appris beaucoup sur le sujet dans le livre "La puissance du féminin" de Camille Sfez (ici, il y'a également d'autres livres très intéressants dans ce lien).


L'hiver, propice au renouvellement
phase des règles, symboliquement c'est la nouvelle lune, archétype de la femme sage, la sorcière

Il commence au premier jour des règles et se termine en même temps que celles-ci. La phase hivernale est déterminante pour le reste du cycle. Dans le sens où, il est important de se  recentrer, de se reposer/pauser (autant que possible et plus qu'en temps normal) et d'être à l'écoute de son corps durant cette phase, car elle est en quelque sorte régénératrice en matière d'énergie.

C'est un temps de purification intense intérieure tout comme extérieure.

L'énergie des femmes y est généralement au plus bas, mais leur intuition au max et elles débordent d'idées.


Le printemps, un regain d'énergie à dépenser consciemment sans qu'il n'y ait de fuites (d'énergie)
phase pré-ovulatoire, symboliquement la lune est croissante, archétype de la jeune fille, la vierge

C'est celui qui suit la fin des règles, à quelques jours près. C'est une des phases du cycle où les femmes ont beaucoup d'énergie. Et contrairement à l'hiver où cette énergie était tournée vers soi, là, elle est tournée vers l'extérieur.

C'est le moment parfait pour agir, oser, utiliser au mieux cette énergie dans la vie, pour des projets, tout en veillant à ne pas s'éparpiller. Le tout en veillant à s'adapter et respecter également le rythme des autres, ce qui demande d'avoir un peu de recul.


L'été, phase d'amour inconditionnel
Phase ovulatoire, symboliquement c'est la pleine lune, archétype de la mère

Le début et la fin de cette saison passent presque inaperçu chez moi. J'ai encore du mal à distinguer la fin de mon printemps intérieur et le début de mon été. Mais ce n'est pas grave, le but est d'observer, de découvrir son corps car chacune vit ses cycles différemment.

Ce qui se comprend: nous sommes uniques, nos cycles également...

L'été est une période importante pour celles qui ont un désir d'enfant.

C'est la phase du cycle où l'énergie est à son maximum et où les femmes rayonnent de par leur présence. Elles occupent leur place, ont confiance en elles, occupent l'espace... et montrent de l'empathie pour l'autre.


L'automne, début du repli sur soi, besoin de tranquillité, d'espace pour soi 
Phase prémenstruelle, symboliquement la lune est décroissante, archétype de l'enchanteresse, la prêtresse

C'est une période où les femmes reviennent au plus important, à savoir ELLES et en ce sens elles trient pour ne garder que ce qu'elles jugent bon pour elles.

Durant cette phase, la créativité, l'inspiration et les émotions (fortes) sont au rendez-vous. C'est pourquoi c'est une phase importante au lâcher prise.

C'est ainsi que je termine cet article.
En espérant qu'il vous a permis d'en apprendre plus sur vous, de renouer avec cette part de vous et qu'il vous poussera également à en apprendre plus (ou pas). Pour ce qui me concerne, je pense que comprendre un peu plus son cycle c'est en quelque sorte se comprendre un peu plus. 

Apprendre un peu plus sur soi, 
tirer le meilleur parti de soi, 
se réaliser afin de réaliser son plein potentiel.