Que manger au Bénin?

Que manger au Bénin?


Si vous ne le savez pas encore, je suis d'origine béninoise mais j'ai grandi au Gabon. Du coup, je suis plus empreinte de la culture gabonaise que béninoise. 

Heureusement que quand j'étais petite, chaque grandes vacances, je rentrais au pays. Et à la maison (au Gabon), on mange aussi bien des plats béninois que gabonais. Du coup, je m'y connais bien en bouffe béninoise.

À travers cet article, je vais vous présenter quelques mets de chez moi qu'on mange au petit-déjeuner, au déjeuner (ou dîner) et au goûter. Sans oublier la street food béninoise!!!


Le petit déjeuner

Les bouillies

Aklui

C'est une bouillie faite à base de farine de maïs (Gbadé en langue fon).  
Au Bénin, on l'appelle "Aklui koko" et au Togo "Aklui zongbon". 

Elle s'accompagne très souvent de quelques "yovo doko" (beignets sucrés) mais on peut également la déguster avec un "pâté" (beignet salé ayant la forme d'un petit chausson aux pommes). 

Les bouillies sont l'un des principaux petit sdéjeuners au Bénin!!!

Il en  existe plusieurs: Aklui, Akpan (bouillie de maïs fermentée sans son), Tapioca, bouillie de Mil, Sorgho...

Vous pouvez les faire vous-mêmes comme vous pouvez en acheter aux vendeuses de koko. 
Soit sur leurs stands, soit auprès de celles qui se promènent dans les quartiers (en criant Kokoooooononn).


Les feuilles de citronnelle


On laisse infuser les feuilles de citronnelle dans de l'eau bouillante. 
Une bonne infusion que l'on peut même boire avant d'aller dormir...

Vous pouvez la déguster nature, avec du sucre ou encore du lait concentré sucré (ma préférence).

Si vous êtes stressées, frottez une feuille de citronnelle et passez-la sous votre nez, l'essence qui s'y dégage, vous relaxera...


Au déjeuner/dîner

Le poulet bicyclette


C'est l'appellation qu'on donne au Bénin (Sénégal, Burkina-Faso,...) pour parler du poulet fermier bio. 
Ce type de poulet est élevé en plein air, en liberté, se nourrit sainement (rien de pollué) et court toute la journée. À force de courir, il devient chétif.

D'où le nom de poulet bicyclette!!!

Mais il existe une autre version: au Bénin et au Burkina-Faso, les vendeurs ou éleveurs transportent les poulets attachés au vélo.

Une fois bien assaisonné, cuit, frit, grillé et "braisé", le poulet bicyclette est reconnu pour sa chair toute tendre!!! Sur cette photo,  pour accompagner le poulet bicyclette, il y'a des frites, des aloco(banane plantain frite) et une sauce tomate. Un vrai régal!!!


La sauce gombo et le gari


C'est de la farine de manioc en petits grains secs. Cette photo a été prise à Panhouihan qui est réputé pour son "bon" Gari.


Dakouin


C'est la spécialité du village lacustre de Possotomè


Akassa


À base d'amidon fermenté de maïs.


Lio (lire "liiii-yoo")




Ablo



Sauce Tchayo


C'est une préparation façon "sauce aux épinards" mais faite à base de "basilic africain" (l'autre nom du Tchayo). Le Tchayo n'a pas le même goût, ni le même parfum que le basilic "normal". À ne pas confondre avec les feuilles de Amavivè ou de Gboman. 

Avec les feuilles de ces plantes, nous préparons des sauces également. Par exemple, la sauce de Amavivè est amère ("Ama" : feuilles. Vivè : amère).


L'igname pilée, la sauce d'arachide et le wagashi





Au goûter et à l'apéro

Ata



Au Brésil, ce beignet salé à base de haricot blanc est connu sous le nom de "Acarajé". 

En effet, les beignets "ata" ont été exportés au Brésil à cause des esclaves.

C'est grâce à la vente des acarajé dans les rues du Brésil que certaines femmes esclaves ont pu payer leur liberté. 


L'apéro à la béninoise: les amuse-gueules


Les ahayoué (lire "aha-you-é", ce sont des boules de banane plantain sucrées/salées) se situent sur le banc à côté des bouteilles de "Aklui" (bouillie de farine de maïs) et des sachets de "gari"(farine de manioc en petits grains). 

Les chips salés de bananes plantains se trouvent dans le dernier bocal au couvercle blanc et sur le banc à côté des "ahayoué". 
Il existe aussi les chips de patates douces, les chips de fruit à pain (bêlê foutou). 

Les atchômon (ou "achonmon", lire "achon-mon") se situent sous le banc dans les différentes bouteilles en verre.




Mais il y'a aussi: les noix de cajou, les arachides caramélisées, le coco râpé, kluiklui, konkada,...

Au goûter, entre les "Ata kpo Tévi", les "Yovo Doko", les "Klaklou", les "Talé-Talé", les "Wêli" (frites de patates douces), le "Gali dossi" (ou "gari délayé") vous aurez l'embarras du choix !!!

Wêli
***
Grâce à cet article, vous avez découvert une bonne partie de la richesse gastronomique béninoise !!!

Et il y'a encore plus de mets à découvrir mais un article ne suffit pas pour tous les énumérer.

J'ai co-écrit cet article avec ma cousine Naa'mïz, qui elle a vécu au bénin. 

Si jamais vous faîtes un tour au bénin ou mieux si vous avez des ami(e)s béninois(es), n'hésitez pas à leur demander de vous faire goûter ces bons plats de chez nous.