À toi, MÈRE césarisée...

À toi, MÈRE césarisée...

Photo by Janko Ferlič on Unsplash

Durant ma grossesse, j'ai imaginé tous les scénarios possibles pour mon accouchement mais il y'en a un que j'ai consciemment évité: LA CESARIENNE. C'était un des sujets tabous de ma grossesse, je n'osais pas y penser. 

Aujourd'hui, avec du recul, je me dis que j'aurai dû!!!

Heureusement, mon accouchement s'est bien déroulé et j'ai pu, dès le lendemain en apprendre un peu plus sur la césarienne (depuis mon téléphone, merci google, rires).

Mais on en reparlera, cet article portant plus sur le fait que, généralement les femmes césarisées (une bonne partie, j'en suis sûre) ne se sentent pas légitimes d'être/se sentir mères, du fait qu'elles n'ont pas accouché par voie basse.

Il n'était pas prévu que j'accouche par césarienne. Tout s'est décidé à la dernière minute, par mesure de sécurité pour le bébé.

Autant vous dire que je n'étais pas préparée mais bizarrement, j'étais très sereine. Ma seule crainte, au moment d'aller au bloc était que l'anesthésie s'estompe et que je n'en ressente plus l'effet (il faut que j'arrête de suivre certaines séries).

Certes l'accouchement par césarienne a été très rapide, certes je n'ai pas ressenti le besoin de pousser, ni poussé d'ailleurs.

Mais j'ai ressenti un tel soulagement et une immense joie d'avoir mon bébé contre moi (j'ai pleuré comme une madeleine). J'ai souffert pendant une bonne partie  du travail (je ne voulais pas de péridurale et je voulais accoucher dans l'eau). J'ai porté mon bébé plus qu'à terme, je l'ai senti grandir en moi, mois après mois, se développer, bouger, donner des coups, avoir le hoquet... Je l'ai vu lors des échographies...

Alors je me considère tout autant mère que si j'avais accouché par voie basse. Ni plus mère que d'autres d'ailleurs, du fait d'avoir subi une OPÉRATION pour accoucher, ni moins mère du fait de ne pas avoir accouché normalement en poussant.

En fait, maintenant que j'y pense, je crois que le problème ne vient pas des femmes qui ne se sentent pas légitimes. Sûrement qu'inconsciemment, et cela depuis leur plus tendre enfance, les femmes identifient l'accouchement par voie basse, comme la seule valable pour être reconnue comme mère. 

Résultat peut-être d'une société qui se plaît à tout labelliser.

L'accouchement se définit comme le fait de "donner naissance à un enfant", peut importe comment cela s'est passé, à partir du moment où vous donnez naissance, vous avez accouché, vous êtes mères.

OUI, VOUS AVEZ ACCOUCHÉ ET OUI VOUS ÊTES MÈRES!!!

N'EN DOUTEZ JAMAIS!!!


Je reviendrai très prochainement sur ce qui m'a aidée (à la maternité mais aussi et surtout à la maison) et comment je me suis organisée pour vivre au mieux l'expérience de la césarienne!!!

Par avance, si il y'a un conseil que je peux vous donner, que vous soyez déjà maman ou maman en devenir, c'est de ne pas hésiter à en parler et à vous renseigner sur le sujet. 

Que ce soit lors de votre cours de préparation à l'accouchement, en demandant conseil à une amie qui est passée par là ou juste pour évoquer vos craintes sur la césarienne... Parlez, parlez.