Syndrôme prémenstruel (SPM)

Syndrôme prémenstruel (SPM)

Photo by Charles Deluvio 🇵🇭🇨🇦 on Unsplash

Toutes les femmes/filles devraient selon moi en entendre parler au moins une fois dans leur vie. Car les symptômes associés au SPM (Syndrome Prémenstruel) peuvent être assez déroutants (pour vous mais également pour votre entourage), surtout si vous n'y avez jamais été confrontée. 

Comme son nom l'indique, le syndrome prémenstruel se définit comme un ensemble de symptômes qui se manifestent peu de temps avant le début des règles, ceux-ci peuvent être physiques, cognitifs ou encore émotionnels. Et d'une femme à l'autre, cela peut se révéler peu ou fort incommodant. 

Certaines femmes peuvent ressentir ces symptômes à chaque cycle, certaines quelques fois et d'autres jamais.

Ce qui est fort dommage c'est que les professionnels de la santé ont encore du mal à bien définir le SPM. Car comme je le disais plus haut, les symptômes varient d'une femme à une autre. De plus certains facteurs comme une mauvaise hygiène de vie peuvent fortement influencer ceux-ci.

Il y'a cela mais il y'a également le fait qu'on n'en parle pas qui me choque. Car c'est par pur hasard que j'en ai entendu parler (je croyais que j'en souffrais)  et c'est en me documentant que j'ai pu un peu plus approfondir le sujet.

Les symptômes peuvent être:

Des maux de tête ou des migraines
Des ballonnements
Des douleurs articulaires et musculaires
Des sautes d'humeur
Des troubles du sommeil
Des problèmes cutanés
De l'anxiété
Une fatigue extrême
Un manque d'énergie ou de motivation
Un désordre alimentaire
Un état dépressif
Un manque de concentration
Une baisse de la libido
Une baisse de moral
.
.
.
Et j'en passe

Et là ce n'est qu'une liste non exhaustive des symptômes auxquels vous pouvez être confrontée. Il y'a tellement de symptômes que même la médecine n'a pas fini de les répertorier.

Ce qui est bien c'est que les symptômes diminuent voir même disparaissent avec l'arrivée des règles, ce qui est bad (mauvais) c'est que pendant au moins une semaine voir quelques jours de plus, vous les subirez.

Il existe quelques méthodes naturelles qui peuvent aider à diminuer les symptômes du SPM. La relaxation, l'exercice physique, l'adoption d'une bonne hygiène de vie en font partie.
Le mieux, à mon avis serait de se faire suivre par un professionnel qui saura vous aider, vous orienter et surtout vous suivre tout au long de cette période. Parlez-en à vos proches, pour qu'ils puissent vous comprendre et vous assister comme il se doit.


C'est un sujet qu'il faut ne faut surtout pas prendre à la légère, si jamais vous en souffrez.